Back to Navigation
Accueil Nouvelles et évènements Nouvelles Nouvelles : 2021 Le Barreau annonce les récipiendaires des prix de 2021

Le Barreau annonce les récipiendaires des prix de 2021

10 mars 2021

TORONTO ON — Des membres des professions juridiques de l’Ontario seront reconnus pour leurs réalisations et leurs contributions exceptionnelles à leurs communautés lors de la cérémonie annuelle des prix du Barreau, qui sera tenue en mode virtuel le 26 mai 2021.

« Il est important que nous reconnaissions publiquement les personnes qui se sont distinguées et qui ont fait honneur à nos professions, a déclaré la trésorière du Barreau Teresa Donnelly. Ce faisant, nous reconnaissons les contributions qu’elles ont faites tout en les présentant comme des modèles pour les autres membres, collègues et parties prenantes, afin que le public réaffirme sa confiance dans les professions juridiques. »

Les prix suivants seront présentés en mai : la Médaille du Barreau, le Prix Laura Legge, le Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson, le Prix J. Shirley Denison et le Prix Lincoln Alexander, qui inclura cette année les parajuristes dans ses critères d’admissibilité.

Voici les points saillants des accomplissements des récipiendaires de 2021.

Médaille du Barreau

Peter Griffin Admis au barreau en 1980, Peter Griffin est reconnu comme étant l’un des meilleurs avocats plaidants au Canada. Grâce à son travail, qui a donné lieu à des décisions qui ont fait jurisprudence, à ses plaidoyers exceptionnels, à son engagement inébranlable envers l’éducation et le mentorat et à sa participation à l’avancement de la profession juridique et de la communauté en général, Me Griffin représente ce qu’il y a de mieux dans la profession juridique.

Eldon Horner Admis au barreau en 1995, Eldon Horner est depuis longtemps un ardent défenseur des questions relatives aux procureurs dans toute la province. Il a consacré son temps à l’amélioration de la profession en travaillant avec son association juridique locale et la Fédération des associations du Barreau de l’Ontario. En outre, il a fait preuve d’un dévouement exceptionnel envers sa communauté locale de South Dundas.

Judith Huddart Admise au barreau en 1982, Judith Huddart est reconnue pour son leadership et sa contribution à l’avancement du droit de la famille au Canada. En tant que membre fondatrice, puis présidente de l’Ontario Collaborative Law Federation, elle a contribué à l’établissement d’une approche collaborative interdisciplinaire du droit de la famille qui soutient l’adoption de résolutions sures, accessibles et non contentieuses pour les familles.

Susan Kyle Admise au barreau en 1993, Susan Kyle a consacré toute sa carrière au service public. Elle est la première femme à occuper le poste de sous-procureure générale adjointe à la Division du droit criminel de l’Ontario. Leader inspirante, elle est un agent de changement dans le développement et la modernisation du droit criminel et de l’administration de la justice dans la province de l’Ontario.

Candice S. Metallic Admise au barreau de la C.-B. en 1997 et de l’Ontario en 2006, Candice Metallic est une grande militante qui a consacré sa carrière à la réforme du droit et à l’avancement de la justice et de la justice sociale pour les peuples autochtones. Son leadership et son travail novateur ont permis de faire progresser les droits des peuples autochtones au Canada.

Janice Payne Admise au barreau en 1976, Janice Payne a été l’une des premières femmes à exercer en cabinet privé à Ottawa. Au cours des années 1980, elle a fait œuvre de pionnière en plaidant des affaires qui ont fait jurisprudence et en rédigeant, interprétant et plaidant les lois sur les condominiums de l’Ontario. Ayant changé de domaine de pratique, elle est aujourd’hui l’une des meilleures avocates canadiennes en droit du travail.

Professeure Poonam Puri Admise au barreau en 1999, professeure Puri est l’une des juristes les plus influentes du Canada. Ses recherches ont conduit à d’importantes réformes politiques et règlementaires. Professeure attentionnée, elle est une mentore généreuse pour les étudiants en droit et les jeunes avocats. Ses efforts novateurs et bénévoles pour améliorer l’accès à la justice ont mené à la création de la clinique de protection des investisseurs de la faculté de droit Osgoode Hall, la première du genre au Canada.

Prix Lincoln Alexander

Rochelle Ivri Titulaire de permis depuis 2012, Rochelle Ivri est la première professeure afro-canadienne du programme parajuridique du Mohawk College. Elle est la première parajuriste et consultante en immigration à être nommée parmi les dix juges de la citoyenneté au Canada. En outre, Mme Ivri s’est engagée à enrichir les communautés de Hamilton-Niagara où elle siège aux conseils d’administration de Bravo Niagara!, du comité consultatif des femmes de la région du Niagara et de la Fondation FAB.

Prix Laura Legge

Prof. Beverly Jacobs, (Nation mohawk/haudenosaunee) Admise au barreau en 2003, la prof. Jacobs est doyenne associée (académique) de la faculté de droit de l’Université de Windsor. Elle est consultante, chercheure, écrivaine et conférencière. Elle travaille à mettre fin à la violence coloniale genrée contre les populations autochtones et à restaurer les ordres juridiques autochtones. Elle est membre de l’Ordre du Canada. 

Prix J. Shirley Denison

Laurie E. Joe Admise au barreau en 1987, Laurie Joe est avocate aux Services juridiques communautaires d’Ottawa depuis 1994. Elle défend les intérêts de ses clients dans les domaines du droit de l’immigration, des réfugiés et des personnes handicapées. Elle a travaillé avec le programme « Women and War » du centre de soutien aux victimes d’agressions sexuelles d’Ottawa et est membre fondatrice de Justice for Indigenous Women (J4IW), en plus d’enseigner à temps partiel à diverses facultés de droit et au PPD du Barreau de l’Ontario.

Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson

Kathleen Cooper Titulaire de permis depuis 2012, Kathleen Cooper est chercheure principale et parajuriste à l’Association canadienne du droit de l’environnement, une clinique d’aide juridique dédiée à la santé publique et à la salubrité de l’environnement des Ontariens à faible revenu. Elle est une des principales porte-paroles de la justice environnementale et contribue aux consultations à tous les paliers du gouvernement. Son travail a considérablement amélioré la vie des personnes à faible revenu dans tout le Canada.

Le Barreau règlemente les avocats, les avocates et les parajuristes de l’Ontario dans l’intérêt public. Le Barreau a pour rôle de protéger l’intérêt public, de maintenir et de faire avancer la cause de la justice et la primauté du droit, de faciliter l’accès à la justice pour toute la population de l’Ontario et d’agir de façon opportune, ouverte et efficiente.

-30-

Source : Geneviève Proulx, Services en français, Relations externes et communications, 416 947-5202 ou gproulx@lso.ca. Suivez-nous sur LinkedIn, Instagram, Twitter et Facebook.

Explication des termes et concepts