Back to Navigation
Accueil Nouvelles et évènements Nouvelles Nouvelles: 2019 Groupe consultatif autochtone : invitation à participer

Groupe consultatif autochtone : invitation à participer

Le 23 juin 2016, le Barreau de l’Ontario (le Barreau) a officiellement annoncé la création du Groupe consultatif autochtone (GCA). Depuis cette date, le Groupe a joué un rôle essentiel en conseillant le Barreau sur les questions qui touchent les avocats et parajuristes des Premières Nations, inuits et métis, ainsi que les communautés autochtones en Ontario. Le GCA est actuellement à la recherche de nouveaux membres pour l’aider à remplir son mandat de conseil auprès du Barreau. 
 
Objectif déclaré du GCA :
Le Groupe consultatif autochtone, qui a adopté comme cadre de travail la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones[1], promeut et encourage la réconciliation des peuples autochtones et des systèmes juridiques autochtones dans le système juridique canadien (la Constitution, la législation et le cadre juridique) et promeut le développement des relations entre les peuples autochtones et les structures et institutions juridiques canadiennes de façon respectueuse des valeurs, des croyances et des systèmes juridiques autochtones.
 
Le GCA suit les principes suivants :
Le travail du Groupe consultatif et la conduite de chacun de ses membres sont guidés par les principes de base suivants : 

  • Respect et compréhension mutuels : chaque membre du Groupe consultatif respecte et fait un effort de compréhension des autres membres, de la diversité des cultures et des systèmes juridiques autochtones, des besoins et des expériences des clients et des enjeux à aborder. 

  • Recherche de consensus : les membres du Groupe, à titre individuel et collectif, recherchent un consensus lorsqu’ils discutent des enjeux. En cas de désaccord, les membres le reconnaissent et s’engagent à trouver un compromis pour trouver des solutions, lorsque cela est possible et faisable. 

  • Coopération : les membres du Groupe consultatif, à titre individuel et collectif, travaillent ensemble à la réalisation de notre objectif commun. 

  • Faire ce que l’on dit : les membres du Groupe consultatif, à titre individuel et collectif, s’efforcent de démontrer leur intégrité dans l’exécution de leur travail. Les membres s’efforcent de mettre en œuvre promptement les mesures identifiées par le Groupe consultatif. 

  • Confidentialité : chaque membre s’engage à respecter la confidentialité des membres et des discussions tenues au sein du Groupe et à ne divulguer le contenu d’aucun document qu’il obtient. 

Le mandat du GCA comprend ce qui suit :

  • Promouvoir la mise en œuvre des recommandations et appels à l’action des rapports produits concernant les systèmes juridiques des Premières Nations et du Canada, notamment le rapport final et les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (2015) et le rapport La représentation des Premières Nations sur la liste des jurés en Ontario du juge Frank Iacobucci (2013).  

  • Encourager les partenariats et les relations entre les peuples autochtones, l’Association du Barreau autochtone au Canada et le Barreau de l’Ontario.  

  • Interagir directement et agir en partenariat avec le Barreau, son comité sur l’équité et les affaires autochtones, les comités du Conseil et autres groupes de travail ou consultatifs, le bureau de la directrice générale et le personnel du Barreau sur toutes les questions qui touchent aux peuples autochtones et ayant trait au Barreau.   

  • Identifier les priorités et faire des recommandations concernant la prestation de services juridiques par et pour les peuples autochtones en Ontario ;  

  • Initier, informer, promouvoir et avancer les réformes des politiques, procédures, règles et règlementation au profit des peuples autochtones ;  

  • Promouvoir la sensibilisation du public et éduquer les membres du Barreau sur les questions ayant trait aux peuples autochtones ;  

  • Examiner les rapports ayant trait aux peuples autochtones à l’égard des professions juridiques, faire des commentaires et des recommandations à ce sujet ;  

  • Évaluer le progrès et l’efficacité des initiatives entreprises par le Barreau en lien avec les enjeux juridiques des peuples autochtones ;  

Conseil des ainés et membres :
Le Groupe consultatif est composé d’un conseil des ainés et d’un maximum de 9 membres. Nous nous réunissons aux deux mois (ou 6 fois par an), sauf en cas de nécessité de réunions supplémentaires. Si un membre ne peut pas être présent en personne, il lui est possible de participer à la réunion par vidéo ou téléconférence. La participation est volontaire et le Barreau rembourse des frais de déplacement raisonnables.
 
Membres issus du nord de l’Ontario et membres en début de carrière :
Nous désirons faire en sorte que notre Groupe bénéficie des perspectives et de l’expérience des membres issus du nord de l’Ontario, des professionnels juridiques en début de carrière, des membres de diverses communautés autochtones et des avocats, parajuristes et membres d’autres professions.
 
Postuler
Si vous désirez vous joindre à notre Groupe, veuillez envoyer votre demande à : Equity@lso.ca. En une page, veuillez résumer votre parcours et expliquer pourquoi vous désirez vous joindre à nous. Toutes les réponses seront étudiées par le Conseil des ainés, qui prend la décision finale quant aux demandes.
 
Date limite pour les demandes : 28 juin 2019.

 


[1] Pour plus de clarté, le terme « autochtone » comprend les Premières Nations, les Indiens inscrits, les Indiens non inscrits, les Inuits et les Métis.

 

Explication des termes et concepts