Back to Navigation

La Médaille du Barreau

Chaque année, le Barreau de l'Ontario décerne la Médaille du Barreau à des avocats choisis pour leur contribution majeure à la profession.

Le prix est donné pour des services exceptionnels dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, dans l'enseignement ou à d'autres titres professionnels, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour la dévotion aux tâches professionnelles sur une longue période ou un seul acte exceptionnel.

Récipiendaires 2022

Beth Beattie Admise au barreau en 1994, Beth Beattie est devenue un agent de changement dans le domaine de la santé mentale au sein des professions juridiques. Elle a aidé des milliers de personnes en partageant son expérience de la santé mentale et continue de mener des discussions sur la façon d’opérer un changement culturel dans la communauté juridique en matière de santé mentale. Par son action, Me Beattie a eu un impact incommensurable en favorisant la sensibilisation, la compassion et l’inclusion dans la communauté juridique et au-delà.

Christopher Bredt Admis au barreau en 1984, Christopher Bredt a apporté une contribution exceptionnelle à la profession juridique de l’Ontario par son travail au sein du Barreau, du gouvernement, de l’information juridique, de son travail bénévole et caritatif, et en tant qu’avocat praticien et mentor. Il est un défenseur compétent et intrépide, qui incarne les valeurs de la profession, soit l’intégrité, la collégialité et la civilité.

Brian Gover Admis au barreau en 1983, Brian Gover est largement reconnu comme l’un des meilleurs avocats du Canada. Il a commencé sa carrière dans la fonction publique et est passé à la pratique privée en 1994. Me Gover se consacre à l’éducation et au mentorat, et il a une profonde appréciation du fonctionnement de la loi — sa curiosité saine le maintient à l’avant-garde du changement.

Lorin MacDonald (Elle) Admise au barreau en 2010, Lorin MacDonald est une avocate renommée dans le domaine des droits de la personne, une experte en matière de handicap et une pionnière de l’accessibilité et de l’inclusion. Parmi ses réalisations notables, elle a introduit le sous-titrage à l’Université Western, dans plusieurs cours et tribunaux, et au Barreau de l’Ontario. Bénévole dévouée, Me MacDonald a mis son expertise au service du Comité d’accessibilité des tribunaux de l’Ontario pour les personnes handicapées et du Groupe consultatif sur l’équité du Barreau, entre autres.

Deepa Mattoo Admise aux barreaux de l’Ontario en 2011 et de l’Inde en 1998, Deepa Mattoo est décrite comme une « avocate féministe » — une leader dans le domaine des questions féminines. Elle est actuellement directrice générale de la clinique Barbra Schlifer, un organisme multiservice de Toronto qui fournit des services juridiques, du counseling et de l’interprétation en matière de traumatismes aux populations de femmes racialisées et marginalisées.

Professeur Albert Oosterhoff Admis au barreau en 1966, le professeur Albert Oosterhoff (professeur émérite, Université de Western Ontario) est reconnu comme un juriste et un auteur de premier plan dans le domaine des fiducies et des successions au Canada. Ses publications couvrent une période de 50 ans et ses travaux sont régulièrement cités par les tribunaux, les universitaires, les avocats, les étudiants et les décideurs politiques, tant au niveau national qu’international.

Stuart Wuttke Admis au barreau du Manitoba en 1996 et de l’Ontario en 2006, Stuart Wuttke est un leader dans le domaine des droits des Autochtones et de la réforme des politiques. C’est un défenseur acharné mais humble, dévoué au service public. L’expertise de MWuttke et son engagement sur la scène nationale dans le domaine du droit des Premières Nations ont permis de réaliser des progrès importants pour les Premières Nations et de faire avancer la réconciliation au Canada.


medalHistorique de la Médaille

D'abord créée en 1985, la Médaille du Barreau a été accordée à près de 200 juristes en reconnaissance de leurs services distingués.

La Médaille, faite en argent sterling, a la forme d'une rose héraldique aux pétales couverts d'émail blanc. La rose blanche de York a été choisie parce qu'elle fait partie des armoiries du Barreau. Elle symbolise le fait que le siège du Barreau était dans le comté de York et que Toronto s'appelait York à la création d'Osgoode Hall en 1829.

La devise du Barreau « Let Right Prevail » apparaît dans un cercle en émail rouge au centre de la rose qui entoure un cerf. Le cerf provient initialement des armoiries de Sir John Beverly Robinson, un des premiers trésoriers. Le castor figurant dans les armoiries du Barreau fait également partie du tableau.

Les récipiendaires de la Médaille ont le droit de la porter pour certaines occasions et peuvent aussi faire suivre leur nom de la désignation MB.

Voir la liste de tous les récipiendaires de la Médaille du Barreau.

Explication des termes et concepts