Back to Navigation

Premier Conseil à Osgoode Hall

| Le 6 février 1832, le trésorier George Ridout et sept conseillers se réunissent pour la première fois à Osgoode Hall, marquant ainsi le début des 190 ans du Barreau dans l’édifice.

En 1832, Osgoode Hall était loin d’être aussi grand qu’aujourd’hui. L’édifice qui a ouvert ses portes cette année-là était « un simple bâtiment de brique de trois étages, de style Regency, avec quelques touches somptueuses » 1. Ce bâtiment du côté est forme ce qui est aujourd’hui l’aile des conseillers. Avant que le Barreau ne devienne propriétaire d’Osgoode Hall, les conseillers tenaient leurs réunions dans le palais de justice du comté de York, sur la rue King, et parfois dans les cabinets des trésoriers.

| Lors de la première réunion du Conseil à Osgoode Hall, une grande partie des discussions a porté sur les couts de construction de l’édifice. Dans un rapport du comité formé pour enquêter sur les comptes, on note que le bâtiment a été « achevé près de quatorze mois après le délai fixé à l’origine », un retard attribuable « aux difficultés inévitables qui semblent retarder si uniformément l’achèvement de la plupart des bâtiments publics ». Le comité avait rigoureusement examiné les comptes de l’architecte John Ewart, qui avait supervisé la construction du bâtiment, et conclu que « M. Ewart a pleinement justifié la confiance que lui a accordée le Barreau et que les travaux sous sa supervision ont été exécutés d’une manière très honorable et aux conditions les plus avantageuses pour le Barreau »2. Cependant, les dépassements de couts ont plongé le Barreau dans une crise financière, et le trésorier a été autorisé à emprunter une somme considérable pour payer les factures. Comme le note l’historien Christopher Moore : « La réunion aurait dû être une célébration, mais l’ordre du jour était entièrement consacré aux affaires, en grande partie déprimantes »3.

|En plus des discussions financières qui ont eu lieu lors de cette réunion du Conseil, les membres ont nommé William Warren Baldwin trésorier pour son quatrième mandat à ce poste, poste qu’il a occupé pendant quatre autres années. Le procès-verbal fait également état de questions relatives à l’éducation et à l’admission de nouveaux membres. Il est noté que Burrage T. McKyes sera bientôt admis au barreau et que M. John F. Barrett, de Kingston, sera admis comme « étudiant en droit ». Deux autres étudiants potentiels, Richard Duggan et Colley Foster, ont été convoqués et ont fait l’objet d’un examen partiel par les conseillers pour déterminer s’ils étaient des candidats aptes à être admis comme étudiants, et leur examen devait se poursuivre le jour suivant.

Avec cette réunion historique du Conseil, le 6 février 1832, le Barreau a commencé sa longue association avec Osgoode Hall. Plus tard au cours du XIXe siècle, de nouvelles constructions sont venues s’ajouter au bâtiment existant, de sorte qu’en 1860, la façade de l’édifice ressemblait beaucoup à ce qu’elle est aujourd’hui. Osgoode Hall reste un point de repère historique de la ville de Toronto, mais peu de passants ou de visiteurs réalisent qu’il date de l’époque où Toronto était encore la ville de York.

1.Christopher Moore, The Law Society of Upper Canada and Ontario's Lawyers 1797-1997 (Toronto: University of Toronto Press, 1997), 82.
2. Barreau du Haut-Canada, procès-verbal du Conseil, Vol. 1, 6 févr. 1832, 248.
3. Moore, Law Society, 83.

Explication des termes et concepts